Vie municipale

VŒUX DU MAIRE

Monsieur le député : Bertrand Bouyx

 Monsieur le Conseiller régionnal :Jean-Marie-Bernard

 Monsieur le Conseiller départemental (Patrick Thomine)

Chers collègues Vice-Présidents d’Isigny-Omaha-Intercom,

Chers collègues Maires, Mesdames et messieurs les élus,

         Mesdames, Messieurs les représentants des autorités civiles, militaires, religieuses et de l’éducation nationale.

Mesdames et messieurs les représentants, des pompiers, de la presse, du cimetière allemand, et des diverses associations

Mesdames et messieurs les commerçants, artisans et dirigeants d’entreprise et pour n’oublier personne :

Mesdames, Messieurs,

 Cambaises et Cambais, chers amis.

Tout d’abord, je vous dois les excuses de plusieurs personnalités

 M. Le Préfet(Philippe Cour)t, Mme la sous- préfète (Amandine Durand). Mmes Corinne Ferretet Sonia de la Provoté (sénatrices). Monsieur Pascal Allisard (sénateur) mais aussi Mme Boissel(présidente d’Isigny-Omaha-intercom)qui sont retenus par ailleurs Pas moins de 4 cérémonies dans le secteur….

Merci à tous de votre présence et bonne année 2020.

Ces mots seront sans doute les derniers mots  de mon intervention de ce soir mais avant, je souhaite faire passer un petit message.

  Difficile, en ces temps de campagne électorale, de rédiger un discours de vœux …difficile, tant la décence m’interdit en ces temps et en ces lieux d’aborder des sujets partisans.

Maire de La Cambe depuis bientôt 12 ans, Vice-président en charge du scolaire au sein des communautés de communes d’Isigny-Grandcamp puis d’Isigny-Omaha-Intercom aujourd’hui, j’ai toujours voulu accomplir mes fonctions dans la franchise, l’humilité, et la collégialité.

Fidèle ainsi à l’objectivité que j’ai toujours cherché à porter dans l’exercice des fonctions qui m’ont été confiées, il en sera ainsi jusqu’au terme de mon mandat.

Durant cette période électorale, nous ne devons pas mettre la commune en stand-by. Ainsi, les décisions relatives à la continuité du service public seront étudiées selon les modalités en vigueur et, il en sera de même bien sûr pour la présentation du Compte administratif et des orientations budgétaires de l’année à venir.

Connaître les règles est une chose, arriver à les appliquer en est une autre.

De nombreux élus ruraux dont je fais partie sont irrités par l’importance des charges que ne cesse de transférer l’Etat à telle ou telle collectivité. Les difficultés sont d’autant plus grandes que la législation et la réglementation évoluent sans cesse. La diversité des responsabilités impose aux élus et à leurs collaborateurs d’avoir des connaissances générales et spécifiques sur tout. Dans l’esprit de certains, il s’agit là d’un processus visant à réduire le nombre de collectivités que certains considèrent comme trop important mais, la commune reste plus que jamais le cœur de notre démocratie et les sondages multiples sont là pour l’attester.

      La gestion d’une commune, c’est tout cela mais pas que cela, c’est aussi entretenir des relations de confiance et d’exigences avec tous nos partenaires, qu’ils soient privés ou publics ; l’intercommunalité d’abord qui est la plus proche de nos collectivités et avec qui nous sommes amenés à travailler au quotidien. Mais aussi les différents interlocuteurs de l’Etat, les services de sécurité (gendarmerie, pompiers, S.N.S.M.) sans oublier l’équipe d’enseignants de notre école, les fournisseurs et aussi, le personnel communal.

        Du fait de ma position de candidat à ma succession, annoncée à la presse depuis début novembre, je suis soumis à un droit de réserve que je me dois de respecter et c’est dans ce sens que j’ai rédigé mon intervention de ce soir. 

Ceci étant dit, je ne me mets pas en défaut en vous disant que les travaux de renforcement électriques initiés par « ENEDIS » sont maintenant terminés et que ceux liés au déploiement de la fibre sont en bonne voie d’achèvement.  

    Et, j’espère ne pas trop m’avancer en annonçant ce soir que la commercialisation de la fibre devrait débuter au début du deuxième semestre de cette année.

Je suis conscient que les divers arrêtés de circulation liés à ces travaux ont engendré des perturbations de circulation au niveau de la rue principale en particulier mais je suis très satisfait du fait que malgré quelques incidents techniques imprévus, nous n’ayons pas eu d’accident à déplorer durant ces différents travaux Je remercie donc les riverains mais aussi les commerçants et les gens de passage qui se sont montrés en général très  compréhensifs et disciplinés pour la bonne cause.

Comme prévu, l’intercom a respecté ses engagements et les deux réfections de route annoncées ont été réalisées.  Cependant, après la sécheresse de cet été, l’épisode de pluie que nous avons subi a engendré quelques débordements de fossés et parfois même, des inondations sur certaines routes. Rien à voir heureusement avec les catastrophes à répétition dans le sud de notre pays mais la vigilance doit être présente et je rappellerai juste que l’entretien des fossés et l’élagage des haies sont à la charge des propriétaires riverains qui doivent faire le nécessaire sans qu’on ait besoin de leurs rappeler leurs obligations.

Un petit mot maintenant sur la défense incendie ; quatre nouveaux poteaux ont été implantés en fin d’année sur le réseau d’eau existant et nous étudions actuellement avec le cabinet Sicee de Bayeux l’implantation des réserves supplémentaires pour être en conformité avec le SDIS du Calvados. Une partie devrait se concrétiser prochainement.

Qu’ant à la numérotation et l’identification des rues qui sont attendues et nécessaires pour la fibre, la poste mais aussi pour les services de livraison et l’ensemble des services de secours, plusieurs réunions ont déjà eu lieu et il nous reste quelques points à finaliser et voir le financement dans le prochain budget.

 Je ne doute pas un instant que d’autres sujets à aborder seraient nombreux et constitutifs de l’avenir de notre commune mais nous ne manquerons pas d’y revenir bientôt.

A ce stade, permettez-moi d’avoir une pensée pour tous ceux qui nous ont quitté durant l’année passée et de souhaiter la bienvenue aux nouveaux arrivants qui bénéficieront de l’installation de nouveaux commerçants : Une cave à vins (à consommer avec modération) gérée par M.Yann Crevel et le salon de coiffure repris par Mme Sara Sophie. Je salue aussi la réalisation M.et Mme Travers : un nouveau bâtiment qui ne passe pas inaperçu en arrivant dans La Cambe.  Je les remercie vivement d’avoir choisi de rester sur la commune.

Maintenant : Quelques autres mots de remerciements :

            A vous tous qui êtes ici ce soir et à ceux qui n’ont pas pu être présents, à tous les acteurs sociaux, économiques ou des services de l’Etat, aux services de sécurité, aux bénévoles de nos associations, aux agents communaux, je voudrai simplement vous dire un grand merci, vous dire combien j’apprécie les contacts avec les uns et les autres, combien le quotidien de notre commune est un enrichissement personnel et permanent.        

  J’aurai un merci tout particulier pour mes collègues de route qu’ont été les conseillères et conseillers municipaux qui m’ont accompagné durant ce mandat et qui pour certains, pour diverses raisons ne souhaitent pas poursuivre vers un nouveau challenge.

Un merci aussi à mes adjoints pour l’ensemble des services rendus lors de mes absences et qui ont fait preuve de beaucoup de disponibilité : le premier qui retrouve avec enthousiasme son ancienne profession chaque fois qu’il faut préparer une réception, un pot ou un repas et aussi à mon deuxième adjoint en particulier, pour son implication aux services postaux et au site internet communal.

 Je n’oublie pas non plus le soutien indéfectible de notre secrétaire qui présente, active et disponible au quotidien est un peu une garde rapprochée de notre collectivité.

Enfin, au contact de ces compagnons, de route j’ai mesuré l’importance d’une équipe soudée qui dans un même esprit, au-delà de certaines divergences, a eu la volonté de continuer à construire une communauté ou il fait bon vivre et où chacun et chacune je l’espère, a pu trouver sa place.

Je ne voudrai pas m’étendre ni prendre parti ce soir sur l’actualité de l’année passée et de ce dernier mois mais on ne peut pas rester indifférent à tout ce qu’on entend et qu’on voit qui n’est pas toujours convenable. Notre pessimisme naturel, à nous les Français, doit être surmonté. Nous voyons bien que dans les pays qui nous entourent la situation s’améliore plus rapidement, tout simplement parce qu’ils sont plus confiants que nous dans l’avenir. 

             En suscitant la peur, le manque de respect les uns vis-à-vis des autres voire le rejet de l’autre, nous entretenons un climat de morosité qui ne nous permet pas d’avancer mais personnellement, je veux rester optimiste et viser sur un avenir serein au moins pour la commune et son environnement. Permettez-moi d’en rester là à ce sujet.

Pour terminer, je voudrai vous donner deux informations importantes :

Le projet de plan local d’urbanisme intercommunal n’ayant pas été approuvé hier soir en conseil communautaire, (à mon grand regret). l’enquête publique prévue courant février est reportée à une date ultérieure en espérant que nous n’ayons pas à repartir à zéro…Plus d’info dans les jours à venir.

Enfin ; le dimanche 15 mars et si nécessaire le 22 mars prochain sera l’occasion pour tous de faire le choix d’une nouvelle équipe dans le cadre des élections municipales. Je vous invite à ne pas bouder cette échéance. Elle est importante pour la commune.

Cette année, je ne terminerai pas ce discours de vœux comme j’ai l’habitude de le faire par une citation d’une ou d’un illustre personnage mais par une réflexion tout à fait personnelle sur la sérénité qui me conforte malgré les différents aléas qui nous tracassent chaque jour.

Serein pour l’avenir de nos enfants, nous devons voir les lueurs d’espoir qui nous entourent et elles sont plus nombreuses que nous le croyons. Notre commune de La Cambe a des atouts, le Bessin a des atouts, la Normandie a des atouts, et finalement, la France possède bien plus d’atouts que certains autres pays, à nous de les exploiter et de les valoriser au quotidien et au plus proche de nous en copiant parfois les bonnes manières de créer et d’agir comme savent le faire d’autres collectivités, d’autres régions et même d’autres nations.

                 C’est ma manière de voir les choses sans rentrer dans les détails qui me mettraient en porte-à faux avec la légalité des propos qui me concerne.

L’équipe municipale ainsi que le personnel communal et mon épouse s’associent à moi pour vous présenter nos meilleurs vœux d’harmonie, de partage et d’excellence avec en priorité une bonne santé à tous pour l’année 2020.

Merci de votre attention et comme je vous l’ai dit au début de cette intervention :

Merci à tous de votre présence et bonne année 2020.

Avant de convier toute l’assemblée à partager la traditionnelle « Galette des <Rois » autour du verre de l’amitié, Monsieur le Maire a décerné la médaille de la commune de LA CAMBE à trois personnes méritantes :

Monsieur LEPELLETIER Henri 37 années au sein du conseil municipal

Monsieur ONUFRYK jean-Pierre 25 années au sein du conseil municipal (deux mandats de Maire)

Madame Paris Christine 12 années au sein du conseil municipal et son engagement dans la commune (journée de l’arbre, le ptit-cambais, bibliothèque, venue des vétérans US, etc

 

             

le Maire monsieur Bernard LENICE et l’équipe municipale de la commune de la Cambe 14230 dans le calvados en base Normandie en France. LENICE Bernard, ANQUETIL Roland, GUILLEMAIN Yves, ONUFRYK Jean-Pierre, PERROT Yannick, ROUSSEL Pierre, DUMAY Gérard, LECANU Jean Louis, ALIX Mireille, PERRON, William, LIGNER Sébastien, JOUAN Cécile, MARIE Marie-Pierre, ROMANOFF Gaëlle, BRION Sylvie